Douglas Kennedy et son roman « Cinq jours » se sont invités dans ma voiture

Douglas Kennedy_Cinq-joursTitre :  Cinq jours
Auteur : Douglas Kennedy
Texte lu par : Rafaèle Moutier
Editeur : Belfond et Audiolib
Parution : 2013
Genre : Contemporain

 

Résumé

Peut-on jamais réinventer sa vie ?
Laura et Richard
Deux inconnus à un tournant de leur existence
Deux êtres, l’un et l’autre enfermé dans son couple
Un homme, une femme
Une rencontre, l’espoir qui renaît
Mais sommes-nous libre de choisir le bonheur?

Et oui, Douglas Kennedy s’est invité dans ma voiture ! Et durant une dizaine d’heures, son histoire m’a été soufflée à l’oreille, telle une confidence. Vous l’aurez compris (ou pas d’ailleurs) j’ai testé le livre audio. (Je ferai très prochainement un article sur mon expérience.)

Je le dit tout de suite, j’ai eu pas mal de difficultés à entrer dans l’histoire. Je pense que cela peut s’expliquer par plusieurs facteurs.Tout d’abord, le fait que ce soit un livre audio à bouleversé mes habitudes de lecture. J’aime habituellement lire dans mon canapé bien callée avec une couette et un silence complet. Pour le livre audio, je suis dans ma voiture, sur l’autoroute avec tous les bruits ambiants. Ce n’est donc pas vraiment la même chose et il m’a fallu un moment pour m’y habituer.

Ensuite, ce n’est pas le type d’histoire que je lis d’ordinaire et j’ai eu beaucoup de mal à me mettre à la place de l’héroïne. Pire, elle a réussi à m’agacer !

Ce roman raconte la solitude d’une femme qui, suite à une courte pause dans sa vie, part à la recherche du bonheur. Au début, beaucoup de banalités du quotidien. J’ai plusieurs fois eu l’envie de la secouer, qu’elle se réveille enfin. Dans le vif de l’histoire, tout semble trop simple, trop parfait, trop irréel.

J’ai préféré la fin que j’ai trouvé plus rythmée et beaucoup plus réaliste.

En conclusion, ce ne fut pas pour moi un roman mémorable, mais je lui trouve quand même quelques points positifs : ce livre est une belle leçon de vie et l’auteur a su réellement créer une bulle intimiste autour de l’histoire et donner l’impression que l’héroïne se confie à nous.

C’était mon premier Douglas Kennedy mais je ne suis pas sûre de vouloir retenter l’expérience. Si vous en avez un (vraiment) bien à me conseiller je suis preneuse !

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Douglas Kennedy et son roman « Cinq jours » se sont invités dans ma voiture

  1. Elisa dit :

    C’est un auteur qui a l’habitude de creuser ses personnages et leur psychologie est toujours intéressante. Or d’après ta chronique, il semble qu’il soit resté en superficie. J’ai l’impression que c’est un mal qui frappe de nombreux auteurs connus ces temps-ci. Trop de pression des éditeurs pour vendre ? Je te conseille « Piège nuptial » pour rencontrer le Douglas Kennedy des débuts. Bonne lecture 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Douglas Kennedy est mon auteur préféré, je te conseil  » quitter le monde » qui est pour l’instant mon préféré. Je n’ai pas encore lu  » cinq jours » mais ça ne saurait tarder 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s